Communiqué de presse

Une année après le début de la pandémie au Sénégal, le pays va recevoir un premier lot de 324.000 doses de vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX.

02 mars 2021

Le Sénégal fait partie des premiers pays du monde participant à l’initiative COVAX à recevoir ces lots.

Le Sénégal s’apprête à recevoir un lot de 324.000 doses du vaccin AstraZeneca/ Oxford produit sous licence par Serum Institute of India, dans le cadre de la première phase d’expédition des vaccins anti-COVID dans le monde à travers l’initiative COVAX. Un an après l’enregistrement du premier cas de COVID-19 le 02 mars 2020, le pays attend cette livraison acheminée par l’UNICEF et prévue le 3 mars. Le 28 février déjà, un premier lot de seringues et boîtes de sécurité, indispensables pour permettre le début de la vaccination des groupes prioritaires, ont également été acheminées par l’UNICEF dans le cadre de l’initiative COVAX.

Le lot de vaccins prévus représente une première dotation visant à vacciner les populations prioritaires. Près de 1 million de doses supplémentaires sont déjà prévues au cours du second trimestre 2021, et d’autres vont suivre tout au long de 2021. Le Sénégal fait partie des premiers pays du monde participant à l’initiative COVAX à recevoir ces lots. Au total, 20% de la population la plus vulnérable bénéficiera de ces vaccins, c’est-à-dire les travailleurs de santé de première ligne, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes présentant des comorbidités.

COVAX, qui est le pilier vaccins du dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), est co-dirigé par l'Alliance pour les vaccins (Gavi), l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), avec l’UNICEF comme partenaire clé de mise en œuvre, notamment pour l’achat et la livraison des vaccins.

L’objectif de l’initiative COVAX est de donner à tous les pays du monde, quel que soit leur niveau de revenu, un accès équitable et abordable à des vaccins sûrs et efficaces contre la COVID19. C’est un mécanisme de solidarité international mis en place au profit de 92 pays à faible ou moyen revenu pour lutter ensemble et efficacement contre la pandémie de la COVID-19.

« Les vaccins sauvent des vies. La vaccination des agents de santé de première ligne et des personnes vulnérables permettra un retour progressif à la normale. Cela bénéficiera à toute la population et en particulier aux enfants en favorisant l’accès aux services de santé, d'éducation et de protection. L’UNICEF, ensemble aux côtés de tous les partenaires, travaille sans relâche en soutien au gouvernement pour l'introduction du vaccin COVID-19 et au déploiement de la campagne de vaccination dans le pays. Dans l’esprit de la couverture sanitaire universelle, nous ne devons laisser personne pour compte », a souligné Silvia Danailov, Représentante de l’UNICEF.

L’initiative COVAX prévoit de livrer 2 milliards de doses de vaccin contre la COVID-19 dans 92 pays en 2021 et d’expédier dans une trentaine de pays plus de 14,5 millions de seringues autobloquantes. Même avant la pandémie, l’UNICEF était déjà le plus grand acquéreur de vaccins au monde, achetant chaque année plus de 2 milliards de vaccins destinés à près de la moitié des enfants de moins de cinq ans de la planète.

Au Sénégal, le système des Nations Unies, notamment grâce à l’appui technique de l’OMS et l’UNICEF, s’est mobilisé depuis le début de la pandémie en collaboration avec les autres partenaires et aux côtés du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale pour appuyer la riposte nationale à la COVID-19 et faciliter l’acheminement des vaccins. A ce jour le Sénégal compte plus 34.000 cas positifs à la COVID-19, dont plus 850 morts.

« Le Sénégal fait partie des premiers pays en Afrique à recevoir le vaccin AstraZeneca/Oxford à travers le mécanisme COVAX. Ceci représente un grand espoir face au nombre croissant de nouvelles contaminations et de décès. Nous notons avec satisfaction que la facilité COVAX a réalisé la promesse d’un accès mondial et équitable à un vaccin, qui protègera en particulier les agents de santé et les personnes qui encourent le plus grand risque de contracter la maladie. Ceci constitue l'unique moyen d’atténuer l'impact de la pandémie sur la santé publique et l’économie. » Dr Lucile Imboua, Représentante Résident de l’OMS.

« L’initiative COVAX à laquelle adhère le Sénégal est une nouvelle preuve que c’est uniquement en mutualisant nos efforts que nous viendrons à bout de la pandémie à COVID-19. Nous saluons les efforts de tous les partenaires qui ont rendu l’espoir d’un accès mondial et équitable au vaccin possible. Nous félicitons le Gouvernement du Sénégal et l’ensemble des partenaires pour le formidable travail de minutieuse planification, de logistique et de préparation d’un plan de déploiement national de vaccination, soutenu par la famille des Nations Unies, toujours engagée pour que personne ne soit laissée pour compte. Ensemble soyons prêts à nous faire vacciner pour notre santé et celle de nos proches » a indiqué Siaka Coulibaly, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies au Sénégal.

 

Pour plus information et demande interviews, contacter :

Moussa Diop, UNICEF Sénégal, +221 77 644 33 22, modiop@unicef.org    

Dr Aliou Diallo, OMS Sénégal, +221 77 299 17 88, dialloali@who.int

Papa Cheikh Saadbu Sakho Jimbira, +221 77 462 29 28 papa.sakhojimbira@un.org

Evan O’Connell, Gavi, l’Alliance du Vaccin, +33 6 17 57 21 26, eoconnell@gavi.org

Sabrina Sidhu, UNICEF New York, +1 917 4761537, ssidhu@unicef.org Sandra Bisin, UNICEF Dakar, +221 77 819 2300, sbisin@unicef.org

CEPI Press Office, +44 7387 055214, press@cepi.ne

Une année après le début de la pandémie au Sénégal, le pays va recevoir un premier lot de 324.000 doses de vaccins dans le cadre de l’initiative COVAX.

Moussa DIOP

Moussa Diop

UNICEF
Chargé de la communication
Papa Cheikh S. Sakho Jimbira

Papa Cheikh S. Sakho Jimbira

RCO
Analyste communication et plaidoyer

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

UNICEF
Fonds des Nations Unies pour l'enfance

Autres entités impliquées dans cette initiative

AOWFTSADS
Associations of women from the security and defence sectors

Objectifs poursuivis à travers cette initiative