Communiqué de presse

La Reine Máxima en visite en Côte d'Ivoire et au Sénégal pour promouvoir l'inclusion financière et numérique .

13 juin 2022

Les groupes vulnérables souffrant d’un déficit d’accompagnement, notamment les petites entreprises, les femmes et le secteur agricole, seront dans les deux pays hôtes, au cœur du plaidoyer de S.M. la Reine Máxima des Pays-Bas, Mandataire spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la promotion de services financiers accessibles à tous, qui favorisent le développement (UNSGSA).

Légende: S.M. la reine Máxima des Pays-Bas, Mandataire spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le financement inclusif du développement, photographiée au siège de l'ONU à New York durant l'Assemblée générale en septembre 2021. Crédit photo : Bureau de l'UNSGSA/Richard Koek.
Photo : © Bureau de l'UNSGSA/Richard Koek

Sa Majesté la Reine Máxima des Pays-Bas se rendra en Côte d'Ivoire et au Sénégal du 13 au 16 juin 2022, en sa qualité de Mandataire spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la promotion de services financiers accessibles à tous, qui favorisent le développement (UNSGSA). Le Mandataire Spéciale a pour objectif de soutenir un éventail de priorités en matière de finance inclusive en étroite collaboration avec les principaux dirigeants et parties prenantes de chaque pays, ainsi qu'à rencontrer les clients locaux qui utilisent et bénéficient des services et produits financiers.

Ce voyage est la première que la Reine Máxima effectuera physiquement dans un pays, en sa qualité de Mandataire Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le financement inclusif du développement, y compris durant la période précédant la pandémie. La région ouest africaine représente une zone d'intérêt prioritaire pour les efforts de la Reine, pour renforcer l'inclusion financière et numérique, ainsi que la santé financière, à la suite des deux visites virtuelles en 2021, consacrées à la Côte d'Ivoire et au Sénégal.

Indéniablement, les deux pays ont la possibilité d'être à l'avant-garde de l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest, compte tenu du rôle moteur des paiements numériques, dans leurs croissances. Aussi, les deux pays ont-ils le potentiel pour devenir des leaders de l’inclusion financière dans la région.

Selon le dernier Global Findex de la Banque mondiale (2017), 41 % des adultes (âgés de 15 ans et plus) en Côte d'Ivoire, avaient accès à un compte ; ce qui représente une augmentation significative par rapport aux 34 % de 2014 - en grande partie grâce à la diffusion de l'argent mobile et à une stratégie nationale d'inclusion financière (SNIF) bien développée. Dans le même temps, le Sénégal a réussi à augmenter l'accès aux services financiers formels parmi les adultes à 42% en 2017, contre 15% en 2014. En janvier 2022, les autorités sénégalaises ont validé leur Stratégie Nationale d'Inclusion Financière (SNIF) ; un point de dialogue issu des discussions virtuelles de l'UNSGSA en 2021.

Le Mandataire Spéciale du Secrétaire général des Nations Unies se rendra d'abord en Côte d'Ivoire, où elle participera à des réunions les 13 et 14 juin. Elle devrait rencontrer le Premier ministre Patrick Achi, le Vice-président Tiémoko Meyliet Koné, ainsi que le Ministre des Finances Adama Coulibaly. La visite sera également l’occasion pour elle, de participer au Forum des chefs d'entreprise d'Afrique 2022, qui se tiendra à Abidjan le 13 juin. LeMandataire Spéciale s'entretiendra également avec les ministères concernés par l'inclusion financière, notamment le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, et le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME.

Au terme des différentes rencontre prévues en Côte d'Ivoire, le Mandataire Spéciale se rendra au Sénégal pour des réunions les 15 et 16 juin. Il est prévu que la Reine Máxima rencontre, entre autres, le Président Macky Sall, le Ministre des Finances et du Budget Abdoulaye Daouda Diallo, et le Ministre de l'Economie, du Plan et de la Coopération Amadou Hott. Elle rencontrera également les principaux ministères soutenant la mise en œuvre de la stratégie nationale d'inclusion financière (SNIF), notamment le ministère de l'économie numérique et des télécommunications et le ministère du commerce et des PME. Par ailleurs, la Reine Máxima s'entretiendra avec les hauts responsables de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), pour discuter des points de réforme du secteur financier régional.

Dans les deux pays, le dialogue portera sur des domaines prioritaires tels que le financement des PME, la fintech inclusive, l'inclusion financière numérique des femmes et le financement agricole. Les discussions porteront également sur la manière dont la finance inclusive peut soutenir les efforts de redressement post COVID-19 et aider les personnes et les petites entreprises à renforcer leur résilience, face aux chocs futurs liés aux événements économiques et climatiques - y compris la potentielle prochaine pandémie.

Il est également prévu que le Mandataire Spéciale rencontre plusieurs clients locaux pour recueillir leurs témoignages sur la manière dont l'accès et l'utilisation des services et produits financiers aident leurs entreprises et leurs moyens de subsistance financiers, et pour discuter de ce qui pourrait être nécessaire pour mieux répondre à leurs besoins dans l'avenir.

La région de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une zone d'intérêt prioritaire pour l'Avocate Spéciale. Pour rappel, la Côte d'Ivoire et le Sénégal sont tous deux membres de l'UEMOA, tout comme le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger et le Togo.

Au fil des ans, l'Avocate Spéciale s'est engagée auprès de nombreux pays du continent africain pour promouvoir la finance inclusive, notamment en se rendant en Afrique du Sud, en Égypte, en Éthiopie, au Kenya, au Liberia, au Mali, au Nigeria, au Rwanda, au Sénégal et en Tanzanie.

 

La Reine Máxima en visite en Côte d'Ivoire et au Sénégal pour promouvoir l'inclusion financière et numérique .

Papa Cheikh S. Sakho Jimbira

Papa Cheikh S. Sakho Jimbira

RCO
Analyste communication et plaidoyer

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative

ONU
Nations Unies